Accueil    Contact
Explications en vrac




L'association SOS Mal de Seine, basée en Haute-Normandie, a participé au Grenelle de l’Environnement sur les déchets en milieu aquatique et au Grenelle de la Mer.
Elle a réalisé, pour le Docteur François Galgani de l'IFREMER, la première étude (évaluation initiale) des granulés plastiques industriels sur plus de 200 rivages du littoral français (Directive-Cadre européenne Stratégie pour le Milieu Marin – DCSMM). Elle participe au processus européen pour un Bon Etat Ecologique du milieu marin. (BEE)
Les buts de l'association :
  • Information sur l'état de pollution des milieux aquatiques par les macro-déchets.
  • Inventaire des zones d’accumulations préférentielles de macrodéchets sur la Seine, les lacs, les fleuves et rivières, dans les bassins portuaires et sur le littoral.
  • Eco-randonnées et nettoyages citoyens de sensibilisation à l'environnement.


Processus européen concernant la Directive-Cadre Stratégie pour le Milieu Marin
IFREMER janvier 2012 (collaboration maldeseine)



Les explications du Groupe de Travail sur les déchets en milieux aquatiques, du Grenelle de l'environnement,
piloté par l'Association ROBIN des BOIS en mai 2009 :
65 recommandations motivées pour un plan coordonné de réduction des macrodéchets
flottants ou échoués dans les fleuves, les ports, le littoral et en mer.
Elles ont fait l’objet d’un consensus des participants (collaboration maldeseine)

(Agence de l’Eau Seine-Normandie, ANEL - Association Nationale des Elus du Littoral, Armateurs de France, Association Robin des Bois, Association MerTerre, ASTEE - Association Scientifique et Technique pour l’Eau et l’Environnement, CEDRE - Centre de Documentation, de Recherche et d'Expérimentations sur les Pollutions Accidentelles des Eaux, Conseil Supérieur de la Navigation de Plaisance et des Sports Nautiques, CoLLecT-IF, Comité National des Pêches Maritimes et des Elevages Marins - Comité National de la Pêche Professionnelle en Eau Douce, Conservatoire du Littoral/Rivages de France, ESTRAN, Fédération de la Plasturgie, FNADE - Fédération Nationale des Activités de la Dépollution et de l’Environnement, IFREMER, Kosta Garbia syndicat mixte, Ministère de l’Agriculture et de la Pêche/Direction des Pêches Maritimes et de l’Aquaculture, MEEDDAT – Direction Générale de la Prévention des Risques, MEEDDAT – Direction Générale de l’Aménagement, du Logement et de la Nature / Direction de l’Eau et de la biodiversité, MEEDDAT – Direction des Affaires Européenne et Internationale, MEEDDAT/ Direction Générale des Infrastructures, des Transports et de la Mer / Direction des Affaires Maritimes, MEEDDAT/ Direction des Services de Transports – sous-direction des ports et du transport fluvial, Nausicaä - Centre national de la mer, Surfrider Foundation Europe/ France Nature Environnement, Voies Navigables de France,Association Rivages Propres,Association SOS maldeseine,Compagnie Nationale du Rhône,Comité National de la Conchyliculture,Conseil Général de la Manche,Fédération Nationale pour la Pêche en France, Adopt a beach,Baltic Marine Environment Protection Commission,Black Sea commission,Centre de Recherches sur les Mammifères Marins de la Rochelle,KIMO Fishing for litter Scotland,Marine Conservation Society,NOAA American National Ocean and Atmospheric administration,Marine Debris Program,Programme des Nations-Unies pour l’Environnement- Programme Marine Litter,Project AWARE Foundation,OSPAR,Environmental Protection Agency -USA ).

Cette mission a été effectuée à la demande du Ministère en charge de l’écologie.
Accès au rapport  mai 2009 (collaboration maldeseine)
Accès à la page macrodéchets avec les comptes-rendus des 6 réunions de travail
Livre bleu des engagements du Grenelle de la Mer  juillet 2009 - pages 38 & 39 (collaboration maldeseine)



Les explications du Parc naturel régional des Boucles de la Seine Normande :


Le destin d'un déchet
Le déchet a été déposé sur la berge par le fleuve.
A-t-il été jeté dans la Seine il y a quelques jours ou quelques heures?
Est-il dissimulé dans la végétation depuis un an, depuis 20 ans?
A-t-il été abandonné à quelques mètres d'ici...
ou ailleurs dans l'un des 14 départements traversés par la Seine?

Le déchet de la berge, nul ne sait exactement d'où il vient ni qui l'a jeté... C'est un orphelin.
Mais on sait que si personne ne le ramasse, un jour, il se remettra à flot.
Sa destination : LA MER!




Mes explications...

Mon site :
En Haute-Normandie, recensement par communes, des berges naturelles de la Seine et du littoral pollués par les macro-déchets.
Observations effectuées sur site par la randonnée, la vidéo et la photographie.
Ma conclusion :
berge naturelle = berge polluée
berge artificielle  = MER polluée


Les explications scientifiques :

IFREMER
Etude des macro-déchets en milieu marin : une première synthèse 1998

La mer, lieu de stockage ou décharge ?

Les macro et microdéchets de plastique dans l’environnement marin 

CEDRE
Centre de Documentation, de Recherche et d'Expérimentations sur les Pollutions Accidentelles des Eaux
http://www.cedre.fr/fr/rejet/macro/index.php


           
LE DESSOUS DES CARTES, conçu et présenté par Jean-Christophe Victor,diffusé sur ARTE  :
                              Une planète en sursis - La Pollution des Mers - partie 1
                                                                                                             - partie 2

Les explications du Surfrider Foundation Europe :
                               "le gant"
                               "la sandalle"
                               "le jetski"
                                Les plastiques tuent !
                              Ocean Report - Déchets aquatiques

Les explications du Groupe d’Etude et d’Observations Méditerranéennes :
GEOM s’engage à promouvoir l’écocitoyenneté auprès d’un large public,
à éduquer et sensibiliser les jeunes générations
et à transmettre la notion de développement durable.
Vidéo

arte.tv - La malédiction du plastique -  Allemagne - 2007 -  85mn - Réalisateur: Ian Connacher
Comment faire face à la menace écologique que font peser les déchets plastiques ? Un tour du monde à la fois loufoque et très documenté.
Villes et campagnes, montagnes et déserts, rivières et fonds sous-marins : les déchets de plastique ont tout envahi.
Alors que ce matériau n'existe que depuis un siècle, il polluera encore notre environnement dans plusieurs milliers d'années.
Le constat est alarmant, mais une prise de conscience commence à se faire à l'échelle mondiale.
Non seulement il importe de fabriquer moins d'objets, contenants et emballages en plastique, mais leur recyclage pourrait être amélioré.


PLANÈTE THALASSA & Thalassa : Océans de plastique
Production www.viadecouvertes.fr (52') 2009 Réalisation : Sandrine FEYDEL  Images : Jean-Christophe CHENEAU - Monteur : Guillaume QUIGNARD

Les océans sont en quelques décennies devenues des décharges. Nous y déversons 6 millions et demi de tonnes de déchets par an, 80% sont en plastique. Chaque kilomètre carré de mer ou d'océan sur la planète contient des milliers de bouts de plastique. Ces plastiques tuent et mutilent des milliers de mammifères et d'oiseaux marins chaque année. De la Méditerranée à la Mer du Nord, de l'Atlantique au Pacifique, du continent américain à l'Inde, des scientifiques alertent sur l'ampleur de la pollution. Aux Pays-Bas un scientifique a découvert que 95% des fulmars -un oiseau commun du Nord de l'Europe- avaient du plastique dans l'estomac. Des micros-particules de plastiques sont retrouvées sur les plages du monde entier. Une zone d'accumulation des déchets a été récemment découverte en plein Pacifique. Une "soupe" de plastique ingérée par les poissons et même le plancton, la base de toute la chaîne alimentaire. Ces plastiques libèrent dans l'environnement des produits chimiques, des perturbateurs endocriniens, dont on commence à peine à découvrir les effets sur les animaux et les hommes.
Prix obtenus : "Best Environmental Film 2009" au Festival International du Film Water, Seas & the Oceans de Prague.